Browsing Tag:

investissement

Immeubles modernes
Conseils

Retour de l’inflation : les taux des prêts immobiliers en hausse ?

Tandis que les signes de reprise et de hausses de prix se multiplient, les propriétaires et les investisseurs s’interrogent sur les conséquences d’une telle évolution. Qu’en est-il de la valeur des actifs ? Du niveau des loyers ? De la fiscalité ? Quid des taux de crédit immobiliers ?

Un aperçu du paysage économique en France.

Depuis quelques mois, on remarque le retour de la hausse des prix avec une inflation progressive et constante.
Si les États-Unis affichent déjà une inflation de 6 % et la zone euro, un taux à 4,9 % en moyenne, la France serait à peu près à 2,6 % (octobre 2021) selon l’INSEE.

Et alors que l’inflation a souvent été considérée comme une alliée de poids de l’immobilier dans un cadre de crédit immobilier à taux fixe — les mensualités étaient plus faciles à rembourser — la question se pose si c’est toujours le cas.

En 2021, le PIB devrait progresser de plus de 5 % en moyenne annuelle avant de retrouver une certaine stabilité à 4 % en 2022 et 2 % en 2023.
Mais l’inflation qui devrait terminer sa course fin 2021 à 1,5 % (contre 0,50 % en 2020) et se maintenir à 1,2 % en 2023 change la donne. L’accélération des compagnes de vaccination, les pertes limitées de production liées à la crise sanitaire et une progression modérée des salaires avec une forte hausse de la consommation viennent bouleverser le paysage immobilier.

Une hausse des taux de crédit immobilier ?

Aujourd’hui, selon une récente enquête de l’INSEE, les actifs immobiliers en France représentent plus de la moitié (54 %) du patrimoine de la population.
Quand l’inflation pointe le bout de son nez, les effets sur l’immobilier sont généralement conséquents. Entre hausse des loyers et des coûts du crédit immobilier, le phénomène entraine inexorablement un changement dans l’évolution des prix des biens immobiliers.

Dans un tel contexte, les banques gardent toujours un œil du côté de l’inflation.
Afin de ne pas se laisser dépasser, elles relèvent habituellement leur taux directeur dont le taux de refinancement qui sert de référent par les banques pour emprunter auprès des banques centrales. Si ce taux grimpe, le coût pour les banques augmente également. Elles doivent alors répercuter cette hausse sur les taux de crédits immobiliers.

Avec le retour de l’inflation, les taux d’intérêt à long terme dans l’immobilier pourraient être impactés, de l’ordre de 0,2 à 0,5 point.
Les taux de crédit immobiliers courts devraient se stabiliser pendant quelques mois. Ainsi, les projets immobiliers pourront toujours être fiancés avec des taux avantageux en 2022.
C’est aussi le besoin de favoriser l’activité commerciale qui oblige les banques à maintenir des taux peu chers, tout du moins jusqu’à la fin de l’été 2022.
Ensuite, à compter de la rentrée de septembre, les taux des prêts immobiliers ne devraient pas dépasser 1,5 %, ce qui représente un surcoût entre 8 000 € et 12 000 € pour un crédit de 250 000 €.
Concrètement, cela représente une diminution de surface habitable de 2 à 3 m².
Après l’été 2022 donc, si l’inflation venait à prendre du poids, tirée par la hausse continuelle du pétrole, les banquiers pourront alors remonter leur taux.

Vous avez un projet d’investissement en immobilier, calculez en amont le rendement locatif de votre investissement.
Brik vous accompagne dans toutes phases de votre d’investissement : information, gestion et accès à la market place.

Vue sur la tour Eiffel et le ciel de paris
Conseils

Paris reste une valeur refuge pour les investisseurs.

Alors que nous semblons sortir de la crise économique liée à la Covid19 et que les compteurs sont tous au vert, on se rend compte que la pierre parisienne attire toujours ceux qui désirent acheter en vue de louer.
Même avec un mètre carré qui dépasse les 10 000 euros quasiment dans tous les arrondissements, l’opération présente des avantages très attractifs.

Paris : une dynamique qui ne se dément pas

investissement locatif à Paris, valeur refugeLa crise sanitaire a mis sur pause le marché immobilier pendant plusieurs mois. Mais elle semble ne pas avoir enrayé sa dynamique depuis la reprise grâce au déconfinement.
La demande demeure très forte. Elle cumule celles des foyers qui avaient déjà entamé des démarches avant la crise et celle de nouveaux candidats acheteurs qui ont eu envie d’investir pendant ces mois en suspens.

La période fut l’occasion de dresser une sorte de bilan de leur logement et ainsi de matérialiser de nouveaux besoins comme avoir un coin de verdure, une terrasse ou de vivre dans un habitat moins énergivore.
Et Paris, si elle ne propose peu ou pas de logements avec un coin jardin, permet encore de faire de belles affaires, notamment dans l’immobilier neuf.
Ce genre de logements offre des avantages quasi immédiats comme disposer d’un logement disposant des dernières innovations en matière de consommation énergétique.

L’autre avantage d’acheter dans le neuf à Paris, au lieu de l’ancien, est que les frais de notaire sont moins élevés. Comptez environ entre 2 et 3 % contre 7 à 8 % dans l’ancien.
Avec des taux de crédit historiquement bas, les Français continuent de considérer la pierre à Paris comme une valeur refuge alors que les investissements en Bourse, par exemple, et les autres placements sont assimilés à une faible rentabilité en raison de leur volatilité.

Enfin, le dernier avantage qui explique cet engouement pour l’immobilier parisien est la plus-value quasi assurée à la revente.

Où investir à Paris ?

En raison d’une forte demande, laquelle est associée à une offre qui se raréfie, les logements parisiens représentent des valeurs refuges. Voici quelques endroits à où investir actuellement dans Paris intra-muros :

  • Le Marais : situé dans le IVe arrondissement, voici l’un des quartiers les plus chers de la capitale, mais aussi les plus demandés en raison de son côté « carte postale » de Paris. C’est aussi un lieu très central, définitivement intéressant pour un investissement à courte ou longue durée.
  • Le XIXe arrondissement, notamment entre les parcs des Buttes Chaumont et de la Villette, près du canal de l’Ourcq.
  • Le XXe arrondissement, près de Belleville, Gambetta et Ménilmontant.
  • Le XIIe arrondissement, près de la place de la Nation qui connaît une nouvelle popularité.
  • Le XIIIe arrondissement aux abords de la bibliothèque François Mitterrand et près de la Butte aux Cailles pour son esprit village.

Enfin, le nord-est de Paris, notamment la Seine–Saint-Denis attire de nombreux investisseurs et acquéreurs. Les mètres carrés sont moins onéreux qu’à Paris. Des villes comme Montreuil, Pantin ou encore le Pré Saint-Gervais ont d’ores et déjà le vent en poupe.

Pour ceux, enfin qui disposent d’un plus petit budget, mais qui veulent rester proche de la capitale, Saint-Ouen est un secteur dynamique, notamment dans les quartiers Garibaldi près du métro et celui des Puces de Saint-Ouen.

Pour décider en toute confiance du quartier dans lequel il est préférable d’investir, évaluez-le et obtenez l’indice de confiance Brik. L’analyse Brik prend en compte de nombreux critères tels que : l’évolution des ventes sur les 5 dernières années, le dynamisme du marché, la qualité de la zone, les transactions des 5 dernières années, etc.

Vous avez décidé d’investir à Paris ? La question se pose alors, en tant qu’investisseur, de louer votre bien meublé ou non-meublé. Vous trouverez dans cet article les avantages et inconvénients pour un propriétaire de proposer une location meublée ou non meublée.

Vous en savez plus au sujet de l’immobilier à Paris, une  valeur refuge pour votre investissement locatif.

Droit locataire quand propriétaire vend
Classements

Le Top 5 des villes pour investir dans des studios étudiants

Trouver un bien immobilier comme un studio étudiant peut représenter une aubaine intéressante, mais encore faut-il trouver le secteur ou la ville dans laquelle investir, n’est-ce pas ?
Aujourd’hui, les étudiants entre 18 et 24 se répartissent un peu partout, aussi bien dans les grandes métropoles (Paris, Lyon ou Toulouse), dans les grandes villes (Montpellier ou Grenoble) ou encore dans les villes moyennes (Angers, Dijon, etc.) qui connaissent un fort engouement depuis la crise de la Covid.
Voici le top 5 des villes les plus attractives pour investir dans un studio étudiant.

La ville de Paris

Ici, on fait le choix de la sécurité avant la rentabilité.
Même si la capitale connaît une très légère baisse des prix depuis le début 2021, le taux de rentabilité brute se maintient à 5,2 %.
Investir dans un studio à Paris demeure une valeur sûre en raison d’une forte demande des locataires par rapport à l’offre sur le marché.
Le taux des loyers impayés est quasiment identique à la moyenne nationale, à savoir 1,3 %.
Misez sur des secteurs aux prix immobiliers modérés comme le XVIIIe, le XIXe et le XXe arrondissement.

La ville de Bordeaux

investir dans un studio pour étudiants à BordeauxLa qualité de vie prime avant tout à Bordeaux et c’est ce qui fait son principal attrait.
Celle que l’on nomme « La Belle Endormie » reste la 3e ville la plus chère de l’Hexagone et l’on considère un investissement de 120 000 € pour un studio de 20 m².
Toutefois, les loyers étant assez élevés, la rentabilité brute demeure attractive avec un taux de 6,6 % en moyenne pour ce genre de bien immobilier.
Avec une tension locative importante, le risque d’impayés est en deçà de la moyenne nationale.
Les quartiers des Capucins, de Saint-Michel et des Chartons sont particulièrement attractifs.

La ville de Lille

investir dans un studio étudiant à LilleAu carrefour de l’Europe, cette ville est parfaite pour investir dans un logement étudiant comme un studio en raison du très grand nombre d’étudiants demandeurs de logements meublés.
Même si les prix immobiliers ont augmenté depuis quelques années, le taux de rentabilité avoisine 6,2 % en moyenne.
Le taux des impayés est en dessous de la moyenne nationale.
Le centre de Lille et les alentours de la ville offrent un très bon rendement locatif (quartiers du Vieux-Lille, Vauban et le Bois-Blanc).

La ville de Nantes

La Cité des Ducs est sous le feu des projecteurs depuis la crise sanitaire.
La demande locative reste forte. C’était déjà le cas depuis une dizaine d’années, mais cela s’est accentué depuis la crise de la Covid.

Ville attirant les investisseurs, les salariés et les étudiants, il en résulte une flambée des prix.
Aujourd’hui, comptez entre 100 000 € et 120 000 € pour un studio de 20 m² avec une rentabilité brute de 6,1 % en moyenne.
Le taux des impayés est aussi sous la moyenne nationale.
Les quartiers à privilégier sont les suivants : le centre-ville, les quartiers Saint-Félix et le Petit-Port (près des universités), l’île de Nantes et le quartier Malakoff.

La ville de Toulouse

La Ville rose attire jusqu’à 20 000 nouveaux habitants chaque année, dont de très nombreux étudiants et des jeunes actifs en recherche d’un studio.
La rentabilité brute demeure forte, aux alentours de 6,4 %.
On compte en 2021 jusqu’à 6 fois plus de demandes que d’offres de logements meublés.
Investissez dans les quartiers proches du centre, à l’image de Compans-Caffarelli, Ponts-Jumeaux et Canal du Midi.

Lorsque le choix de la ville est arrêté, il faut ensuite s’intéresser au quartier dans lequel vous allez investir. Vous connaissez maintenant le Top 5, avec la ville où investir dans un studio étudiant. 

Brik met à votre disposition un outil qui analyse de nombreux critères tels que l’évolution des ventes sur les 5 dernières années, le dynamisme du marché, la qualité de la zone, les transactions des 5 dernières années, etc…
Vous obtenez ainsi de façon précise un maximum d’informations sur une adresse particulière pour investir en toute confiance. 

Découvrez notre outil d’analyse.

fuite toiture logement
Conseils

Meilleures villes pour un investissement locatif dans un studio étudiant ? Découvrez notre top 3 !

Comme pour beaucoup de Français, la question de l’investissement locatif se pose un jour. En effet, investir dans un bien peut être un très bon moyen de se créer un patrimoine ou encore de générer un complément de revenus réguliers… Mais pas toujours facile de choisir les bonnes villes pour investir dans un studio étudiant.

L’investissement locatif, dans des studios étudiants, peut être un très bon moyen de débuter dans le monde de l’immobilier. Effectivement, en France, il existe plus de 2 millions d’étudiants, représentant alors un marché important. Pas besoin donc d’être sorti de Saint-Cyr pour comprendre que la demande locative chez les étudiants est très forte.

Rendement élevé, avantage fiscal, création de patrimoine, ou encore complément de revenus, la réelle question qui se pose est “Quelle ville choisir pour investir dans un studio étudiant ?

 

Voici le top 3 des villes pour investir dans un studio étudiant :

Première ville pour investir dans un studio étudiant : Métropole d’Aix-Marseille

  • Cap sur le Sud-Est de la France, dans la métropole d’Aix-Marseille, comptant plus de 90 000 étudiants. Elle présente alors de réels atouts quant à l’investissement immobilier.

En effet, sa proximité avec la Méditerranée permet d’offrir un cadre de vie idyllique aux étudiants, et ça, ça ne se refuse pas ! Avec une concentration d’étudiants représentant 20% de la population d’Aix, et avec 57% de locataires parmi ces résidents, cette métropole pourrait alors se placer en tête d’affiche de l’investissement locatif. 

Avec ces nombreux campus universitaires présents sur la métropole, la demande est élevée et les bons plans immobiliers se doivent d’être saisis.

investir dans un studio étudiant à LilleDeuxième ville : Métropole Européenne de Lille

  • Continuons notre chemin avec un centre dynamique mais aussi carrefour de l’Europe, Lille. Appartenant à la région des Hauts-De-France, et se situant à 1 heure en TGV de Paris, Lille serait alors un choix judicieux pour investir dans l’immobilier locatif.

En effet, la MEL est constituée de plus de 75 000 étudiants à elle seule. Elle se compose d’établissements privés comme l’Université Catholique, situé Boulevard Vauban, mais aussi de facultés publiques, comme Lille I, Lille II ou Lille III regroupant des cursus allant de la science à la littérature en passant par le domaine sportif…

Lille est alors un réel cœur à prendre quant à l’investissement locatif, quartier du vieux Lille, Vauban ou encore en plein centre. Son dynamisme, son aspect culturel et ses bâtisses en briques rouges sauront vous charmer…

Troisième ville : ville de Montpellier

  • Pour terminer ce périple, cap sur une ville regorgeant de richesses quant à son patrimoine historique, Montpellier.

Sa douceur de vivre, son climat propice à une vie agréable mais aussi sa proximité avec la Méditerranée seront des attributs favorables à l’investissement locatif. 

C’est à Montpellier que 75 000 étudiants ont décidés de s’y installer pour leurs études et 30% de sa population a moins de 30 ans. Montpellier a également été placé troisième du classement des villes où il fait bon d’étudier en France en 2018-2019, selon l’Étudiant.

Le dynamisme, l’attractivité et les projets urbains attirent autant les investisseurs que les étudiants.

L’investissement locatif dans les studios étudiants représente donc un réel potentiel à Montpellier, si l’on souhaite acquérir des biens locatifs.


L’investissement immobilier locatif reste aujourd’hui le meilleur moyen de s’enrichir. C’est le seul investissement qui va permettre d’emprunter de l’argent à la banque facilement !

Si l’investissement est bien réussi, le propriétaire du bien percevra un loyer chaque mois. Ce revenu sera alors supérieur au montant qu’il doit rembourser à la banque, permettant alors de s’enrichir immédiatement.

Alors, qu’attendez-vous pour investir dans l’immobilier locatif d’une de ces trois villes ?

Vous savez tout sur la meilleure ville pour un investissement locatif dans un  studio étudiant ! Vous souhaitez savoir si votre bien vous fera du bien ? Rendez-vous sur l’outil Brik pour une simulation gratuite de votre futur investissement locatif !

Nous vous conseillons aussi sur Comment calculer en amont le rendement d’un bien immobilier ?

 

investissement immobilier centre ville ou périphérie
Conseils

L’investissement immobilier en 2021 : Comment s’adapter au mieux aux tendances et aux changements du marché ?

Même si la crise sanitaire a bouleversé la donne du marché immobilier, investir dans la pierre est toujours une opération rentable. Beaucoup plus intéressant que tous les autres placements financiers en épargne, l’investissement immobilier en 2021 fait plus que résister, il s’impose comme une valeur sûre. Pour autant, il est plus que jamais essentiel de savoir où investir pour rentabiliser efficacement ses biens.

Profiter des taux d’emprunt bas 2021 pour investir 

Les taux d’emprunt immobilier n’ont jamais été aussi bas. En février 2021, ils atteignent, pour un prêt sur 15 ans, une moyenne de 0,70 %. Sur un prêt de 20 ans, entre janvier et février, il y a eu une légère augmentation. 

Si les prêts sont encore accessibles, il convient cependant de noter que le durcissement des conditions d’acceptation d’un prêt immobilier pourraient ces prochains mois freiner les banques. Il faudra donc avoir un dossier solide pour bénéficier de la baisse des taux d’intérêt. 

Mais, s’agissant d’un investissement immobilier dans l’objectif de générer des revenus, les conditions d’acceptation du dossier sont dans tous les cas différentes et s’accordent au projet de l’investisseur. De plus, lorsque l’on n’a pas forcément un apport important, mais que l’on souhaite malgré tout investir dans la pierre, l’objectif est d’emprunter et de rembourser le prêt avec le montant des loyers. Une fois que le montant total du prêt et de ses intérêts est atteint, tous les loyers suivants apportent des revenus.

L’investissement immobilier : 2 à 3 fois plus rentable que les autres placements 

tendances immobilier 2021La rentabilité d’une location peut atteindre 6 %, quand les SCPI – qui ont pourtant le vent en poupe – atteignent les 3 à 5 %. Dans tous les cas, cela prouve que la pierre dépasse largement les possibilités des placements. Même l’assurance-vie atteint péniblement les 1,6 %. Et ne parlons pas du Livret A, descendu à 0,5 %. 

On vous aide à calculer le rendement de votre bien.

Autrement dit, hormis l’or, l’immobilier est encore ce qui se fait de mieux en valeur refuge. En outre, investir dans la pierre pose aussi les bases d’un patrimoine.

Choisir une localisation accessible et rentable 

Si la crise sanitaire, malheureuse durable, nous a appris quelque chose, c’est bien que l’immobilier est un actif sûr. À la fois concret, il est aussi indélocalisable. Mais ces évidences ne doivent bien sûr pas masquer les possibilités de rentabilité selon la localisation.

Pour payer son crédit immobilier avec les loyers issus de son investissement, une ville moyenne est par exemple une solution intéressante. Le principal étant de choisir un bien dont le loyer couvre la totalité du prêt. 

À cela s’ajoute le risque de vacance immobilière qu’il faut bien analyser en amont. Dans une grande ville, cette éventualité est très limitée. Mais ailleurs, elle existe et peut remettre en cause la rentabilité de l’investissement immobilier. Vous en savez plus sur les données récentes de cette année et les tendances pour un investissement immobilier en 2021 !

Pour choisir le meilleur emplacement en fonction de votre prêt immobilier et de votre investissement, soyez très attentif à la localisation. Mais comment faire pour ne pas se tromper ? Avec Brik, il n’a jamais été aussi simple d’obtenir des informations précises sur une adresse pour un investissement immobilier performant et prudent !