Browsing Category

Brik Thinks

rentabilité nette investissement locatif
Brik Thinks

#2 Brik Thinks – Cryptos, blockchain, NFT, immobilier, le carré d’as.

Il existe mille manières d’investir, et celles-ci sont plus ou moins risquées. Selon leur structure et le type de biens qu’ils s’échangent, les marchés d’investissement ont chacun leur propre rythme.

S’il est un marché qui est empreint d’une inertie particulière, c’est celui de l’immobilier.

De normes en procédures et de contraintes légales en contraintes fiscales, il est encore en 2022 régi selon des règles anciennes et un mode de fonctionnement laborieux, qui rendent inimaginables des transactions rapides et à forte valeur ajoutée, comme sur d’autres marchés.

cryptomonnaie pour investissement immobilierA l’extrême inverse de cette vieille organisation, il est devenu de bon ton dans les dîners d’échanger à propos des nouveaux projets de métaverse et des sommes ahurissantes investies en cryptomonnaies dans ces univers fantasmés.
Ce nouveau marché, sujet à part entière, trouvera prochainement ses repères et verra un acteur majeur émerger, qui en deviendra sans aucun doute la place centrale et d’autorité.

La véritable révolution du marché de l’immobilier est pourtant ailleurs, et il s’agira de celle de la tokenisation des transactions du marché réel.
Car il faut imaginer, ne serait-ce qu’un instant, ce que pourrait donner la rencontre entre l’ancien monde décrit plus haut et celui de l’émergence sérieuse de la blockchain et des NFT.
Il faut imaginer ce que pourrait donner la sécurisation absolue des transactions, et surtout la possibilité de s’échanger en quelques secondes un droit de propriété, alors qu’il fallait avant des années pour que celui-ci soit rentabilisé, et des semaines, voire des mois, pour qu’il puisse être échangé. Il faut imaginer la fluidification sans précédent qui pourrait en découler, et la métamorphose complète que pourrait vivre ce marché.

Plutôt que d’investir dans d’anonymes parts de société, investir le monde réel, via les NFT.

Si la certification d’une transaction coûte en moyenne 7% aujourd’hui, elle consistera, demain, en une simple commande informatique. Si la rentabilisation d’un bien prend en moyenne 8 ans aujourd’hui, ce délai disparaîtra purement et simplement demain, l’instantanéité et l’ultra sécurisation prenant le relais d’un système devenu celui d’une autre génération.

Cette vision d’un marché de l’immobilier liquéfié à l’extrême est-elle une lubie ?

À regarder de près le corporatisme et les archaïsmes de trop nombreux professionnels aujourd’hui, et d’autre part la vitesse à laquelle les technologies ont bouleversé la banque, les services et même la santé ces dernières années, il est à peu près certain que cette révolution est à portée de mains.
Sans même parler du métaverse, mais bien du marché réel et du formidable renouveau qu’il s’apprête à vivre.

Car si le marché des NFT est effectivement soumis à des variations plus fortes que d’autres marchés, c’est d’abord du fait de l’incroyable réactivité qu’il permet.
En associant cette agilité à l’acquisition de biens réels, Wincity propose une vision véritablement révolutionnaire du marché de l’immobilier, permettant d’investir en actifs numériques le monde réel.
Le moyen le plus certain d’investir avec plaisir, rapidement et avec la détention d’actifs réels, dont tout le monde conviendra qu’ils sont plus affectifs et engageants que d’anonymes parts de société.

Richard Winckels.
Fondateur de Brik.com

calculer un pret immobilier
Brik Thinks

#1 Brik Thinks – Entre dangereux effets d’aubaine et clairvoyance.

Pour cette première de Brik Thinks, je vous propose de vous emmener dans la réalité du marché, et dans ce choix qui s’impose plus que jamais entre dangereux effets d’aubaine et clairvoyance quant au prix du mètre carré.

Les mutations du marché de l’immobilier locatif.

Changements de modes de vie et de modes de consommation, évolution de la physionomie des entreprises et de la façon d’occuper les locaux, mutations profondes du commerce : déjà à l’œuvre depuis plusieurs années, les grandes mutations du marché de l’immobilier d’investissement ont sans conteste connu une accélération inédite depuis deux ans et la crise du COVID.

Alors que le marché de l’immobilier tend à surchauffer, la tentation est grande de succomber aux sirènes de l’actualité pour avancer ses pions sur le sujet. L’essor du co-working, puis celui du co-living, modifient-ils par exemple fondamentalement la rentabilité au mètre carré ? Les opportunités légales et fiscales de niches, qui se multiplient en temps de crise et d’aggravation des enjeux climatiques, sont-elles à saisir absolument dans le développement de son patrimoine ?

Conjoncture et effets d’annonce.

On a souvent tendance à l’oublier, mais la qualité et le rendement d’un patrimoine immobilier se font sur le long terme et sur la qualité fondamentale des biens achetés. Effets d’annonce et emballement médiatique brouillent ainsi trop souvent les cartes : quand tout le monde parle de l’explosion de la valeur des villes de taille moyenne à la faveur du télétravail, l’impasse est toujours faite sur le fait que, dans le même temps, l’augmentation des prix en centre ville est encore plus importante. Quand les projets de co-living vendent une rentabilité au mètre carré basée sur la location de biens non divisés, alors que cela ne peut être le cas que quelques années, ce sont là aussi les repères les plus simples qui sont balayés.

L’actualité, à juste titre, revient souvent sur le risque actuel d’une nouvelle bulle immobilière. Mais en se faisant l’écho d’investissements de court terme et de petit opportunisme, elle alimente elle-même ce risque. 

Que ce soit en logement, en commerce ou en immobilier d’activité, le graal consiste en fait à trouver la meilleure conjonction entre valeur fondamentale des biens au mètre carré, en fonction de leur qualité architecturale et de leur emplacement ; et capacité à analyser de façon clairvoyante les tendances de fond, celles qui remodèlent les usages pour les dizaines d’années à venir, et non celles qui répondent à un effet de mode ou, pire, à un effet d’aubaine.

Si elle est excitante au moment où elle se vit, la conjoncture est peut-être le pire ennemi du bon investissement immobilier. Elle fait courir le risque d’achats inappropriés et souvent surévalués, alors qu’une analyse sereine de la situation réelle et des enjeux de long terme suffit à se faire la meilleure idée.

Avec son outil d’analyse des biens vendus à proximité d’une adresse donnée et des valeurs ajoutées opérées, Brik permet, parmi beaucoup d’autres sujets, cette analyse froide de la valeur fondamentale d’un bien immobilier. C’est cette analyse, combinée à une intuition éclairée, qui mettra de façon certaine le marché à l’abri de la bulle redoutée.

Richard Winckels.
Fondateur de Brik.com